Les danses swing

Le swing recouvre plusieurs danses apparues avec le jazz aux États-Unis à la fin des années 1920. Elles connaîtront un grand engouement dans les années 1930 et 1940 avant d’être peu à peu éclipsées par de nouveaux sons comme celui du rock et du free jazz, qui vont générer de nouvelles danses. Parmi ces danses, on peut citer le Lindy Hop, la plus connue, mais aussi le Balboa, le Blues, le Charleston solo et différents « shags » : Collegiate Shag, Saint-Louis Shag… Certaines se dansent en couple, d’autres tous seul. Chez Oh my Swing nous enseignons le Lindy Hop, le Balboa et le Solo Jazz.

Le Lindy Hop

La plus connue des danses swing est le Lindy Hop. Apparu dans le quartier de Harlem à New York, le Lindy Hop se caractérise par son énergie communicative. Impossible de rester indifférent ! Cette danse de couple connaît un engouement sans précédent dans les villes du monde entier, auprès de jeunes et moins jeunes attirés par les bals festifs et bon enfant, une musique aux rythmes endiablés et une joie inépuisable.

C’est aussi l’une des premières danses qui voit se mêler Blancs et Noirs dans un même lieu, le Savoy Ballroom, à la toute fin des années 1920. Le lindy hop des débuts, immortalisé par la troupe des Whitey’s Lindy Hoppers, était plein d’acrobaties et de mouvements réalisés à toute allure. Aujourd’hui, les acrobaties sont enseignées lors de stages ou dans des cours spécifiques. Pas besoin de faire le poirier pour apprendre le lindy et danser jusqu’au bout de la nuit !

Le Lindy Hop a été un peu oublié après guerre. Dans les années 1980-1990, des danseurs européens principalement venus de Suède et du Royaume-Uni, ont retrouvé les danseurs d’antan aux États-Unis et ont fait renaître de ses cendres le swing. Les danseurs d’autrefois, désormais âgés, sont devenus de véritables modèles pour cette génération de lindy hoppers ; Frankie Manning en est la figure la plus éminente. La fondation qui porte son nom continue de promouvoir les valeurs qui étaient les siennes et qui sont celles de toute la communauté swing : l’authenticité historique, l’improvisation et l’innovation, une étroite relation avec la musique, le respect, l’esprit de solidarité, l’inclusion, la bienveillance et l’excellence.

Les Lindy Hop Value de la Frankie Manning Foundation

Nos cours de lindy hop

Découvrez le Lindy Hop en images avec des danseurs d’exception et un reportage chez nos voisins lyonnais.

Le Balboa

Sur la côte Ouest en Californie, le swing prend une autre teinte. Les salles de danses étaient pleines à craquer de danseurs de foxtrot et autre peabody. Lorsque les groupes de musiciens et quelques danseurs de la côte Est arrivent en Californie, un mélange va s’opérer et donner naissance à deux danses, le « Pure Bal » et le « Bal Swing », qui aujourd’hui s’apprennent ensemble sous le nom de Balboa.

Le Pure Bal est immédiatement reconnaissable à ses petits pas qui se prêtent aux interprétations virtuoses et ses danseurs se tenant très serrés. Les tempos peuvent être plus élevés qu’en lindy ; on se fatigue moins ! On ne vous obligera pas à vous câliner en cours mais on retrouve dans le Pure Bal des sensations qui se rapprochent du tango argentin ; l’énergie et la joie du swing en plus. Le Bal Swing a repris du Lindy Hop les ouvertures (position main à main des danseurs), les mouvements plus larges de bras et de jambes mais en gardant quelques spécificités : une posture plus droite, héritée des danses de salon, et des figures tournoyantes, utilisant beaucoup la rotation.

Nos cours de balboa

Le Solo Jazz (ou Jazz Roots)

Le swing se pratique aussi tout seul – ou en équipe ! Des mouvements inspirés du charleston (vous savez, Josephine Baker ou les scènes de Gatsby le Magnifique…), des claquettes, du lindy, choréographiés ou improvisés, ils sont un complément indispensable à la pratique de la danse en couple – et un générateur inépuisable de bonne humeur !

Dans les cours de solo vous apprendrez à travers des enchaînements le vocabulaire des pas nombreux, très nombreux de jazz roots (on le nomme ainsi pour le distinguer du modern jazz). Mais ce sera l’occasion pour vous aussi de vous exercer à l‘improvisation, à la créativité et à l’expressivité sur la musique. Autant de choses qui viendront enrichir et pimenter vos danses de couple !

Le Solo Jazz chez Oh My Swing

Chez Oh My Swing le Solo Jazz prend une coloration particulière… car on le couple avec les compétences de notre professeur Adeline, qui est également coach sportif ! Comme elle le dit elle-même, c’est « le cours qui va te faire du bien ».

Voilà un cours qui va vous faire bouger, activer votre cardio et vous mettre de bonne humeur, tout ça sur de la bonne musique !

Au menu dans ce cours tout niveau d’une durée de 1h30 :

  • Une partie cardio swing. Ici l’objectif c’est de se dé-pen-ser ! Dans la bonne humeur et sur de la musique swing bien sûr, à l’aide de chorégraphies courtes, simples, à base de kicks et encore de kicks.
  • Place ensuite au swing pur, une pincée de technique, de l’apprentissage en douceur et pas à pas, des kilos de bonne humeur, et un résultat en routines à pratiquer et re-pratiquer à toute occasion. Bref un authentique cours de solo jazz Roots !
  • Et enfin, parce qu’on a marre de rentrer chez soi excité comme une puce et incapable de fermer l’œil une fois dans son lit, le cours se terminera par des étirements. Adeline vous accompagnera dans des postures afin de vous détendre, relâcher les tensions, et prendre soin de vous.

Nos cours de Solo Jazz

Du solo jazz par des danseurs sensationnels et par une troupe amateur